Le sommeil chez les seniors

Le sommeil chez les seniors

La difficulté à s’endormir, l’éveil précoce le matin, et les réveils fréquents pendant la nuit sont très courants chez les seniors. Ces troubles du sommeil entraînent des effets néfastes sur l’humeur, la qualité de vie, et les fonctions physiologiques et cognitives. Et pourtant, la plupart de ces troubles peuvent souvent s’améliorer avec des gestes simples.

Stades du sommeil

Le sommeil est composé d’une succession cyclique de périodes d’activité cérébrale ralentie et dense. On distingue généralement deux grandes phases de sommeil : le sommeil lent et le sommeil rapide ou paradoxal. Le sommeil lent se caractérise par un ralentissement progressif de l’activité cérébrale. Il est divisé en 4 stades successifs qui correspondent à des activités cérébrales différentes : les stades 1 et 2 (sommeil léger), puis les stades 3 et 4 (sommeil profond). Le sommeil rapide, stade 5 ou REM Sleep « Rapid Eye Movement Sleep », se distingue par une activité cérébrale plus intense. Cette phase est très importante pour la consolidation de la mémoire, la récupération physique, et la régulation émotionnelle.

Évolution du sommeil avec l’âge

De façon générale, le vieillissement est à l’origine de modifications importantes de la structure du sommeil. Avec l’âge, le sommeil devient plus léger, plus interrompu, et moins efficace. Certaines études ont montré 4 changements principaux liés à l’âge :

  • La durée totale du sommeil notamment celle des stades 3 et 4.
  • L’efficacité du sommeil.
  • Les réveils nocturnes.
  • La rythmicité du sommeil.

Par contre, la latence d’endormissement, la durée des stades 1, 2 et 5 sont peu affectées par l’âge.

Les troubles du sommeil chez les seniors

  • L’insomnie

L’insomnie regroupe des troubles associés à un sommeil insuffisant. Elle se manifeste par une sensation intense de fatigue et une somnolence durant la journée. Une personne qui souffre d’insomnie devient irritable et présente des troubles d’humeur. On distingue deux types principaux d’insomnie : l’insomnie transitoire et l’insomnie chronique.

  • L’avance de phase

De façon générale, l’horloge biologique tend à se modifier avec l’âge. Chez certains seniors, l’endormissement se fait très tôt le soir. Comme la durée du sommeil reste inchangée, le réveil survient également très tôt. Ce trouble n’est pas considéré comme pathologique, puisque la qualité de sommeil n’est pas impactée. 

  • L’apnée du sommeil

Il s’agit d’une affection chronique qui se caractérise par la survenue d’apnée durant le sommeil. On parle d’apnée si une cessation complète du débit aérien naso-buccal d’une durée supérieure à dix secondes survient au moins 5 fois par heure de sommeil. Le syndrome d'apnée-hypopnée obstructive du sommeil (SAOS) est la forme d’apnée la plus courante. Tant les jeunes et les seniors peuvent développer une apnée du sommeil. Toutefois, certains facteurs peuvent augmenter le risque de ce trouble :

  • L’obésité.
  • Les antécédents génétiques.
  • La consommation de tabac ou d’alcool.
  • L’âge.
  • Le rétrécissement des voies aériennes.
  • L’origine ethnique.
  • La taille des amygdales.

Le traitement de référence de l’apnée du sommeil consiste à lever l’obstruction respiratoire par une ventilation en pression positive continue (CPAP).

Les causes fréquentes

Les troubles de sommeil chez les seniors peuvent avoir plusieurs causes :

  • Une modification des habitudes ou du mode de vie.
  • Des douleurs liées à certaines maladies comme le rhumatisme, les troubles cardiovasculaires, les troubles respiratoires, la maladie de Parkinson, etc.
  • La prise de certains médicaments notamment les antidépresseurs, les corticoïdes, les diurétiques, et les bêta-bloquants.
  • Des problèmes d’ordre psychologique (dépression, anxiété, solitude…).

Comment améliorer la qualité du sommeil ? La plupart des troubles du sommeil peuvent souvent s’améliorer avec une bonne hygiène, une alimentation équilibrée, et une exposition suffisante à la lumière.

Par ailleurs, l’avancée en âge s’accompagne souvent d’une réduction importante de la dépense énergétique et une augmentation de la sédentarité. Plusieurs recherches ont montré que l’activité physique peut améliorer la qualité du sommeil à travers deux mécanismes. :

  • Un effet direct sur l’horloge biologique interne.
  • Un effet direct sur les paramètres homéostatiques de la régulation du sommeil.

La pratique régulière d’une activité sportive contribue à maintenir un sommeil de qualité chez les seniors. Il s’agit donc d’une alternative saine et économique à la prise de somnifères !

Dans la catégorie Santé des aînés

La cataracte chez les aînés

La cataracte entraîne des limitations de la vision. Elle altère l'autonomie, la qualité de la vie, et la participation sociale.

Lire plus ›

De plus en plus de centenaires au Québec

De nos jours, les célébrations de personnes devenues centenaires vont peu à peu perdre leur degré d'exception. En effet, les Québécois sont de plus en plus nombreux à souffler leur centième bougie. Le Québec compte actuellement environ 1800 centenaires, soit deux fois plus qu'il y a…

Lire plus ›

Les troubles de la vision chez la personne âgée

Mise à part la presbytie assez fréquente, d'autres maladies apparaissent chez la personne âgée. Parmi elles, trois types de pathologies sont les plus les courantes, notamment la cataracte, le DMLA et le glaucome.

Lire plus ›

Une bonne dentition après 50 ans

La dentition nous permet de mastiquer les aliments mais elle se dégrade avec le temps, se elle n'est pas correctement entretenue.

Lire plus ›

Menu secondaire

 

Pour vous inscrire à notre Résidence pour aînés autonomes,
cliquez ici

  • Location logement style studio
  • Location logement 3 1/2
  • Location logement 4 1/2

Pour contacter notre Résidence pour personnes âgées 
Le 1313 Chomedey:

1313, boulevard Chomedey 
Laval, QC, H7V 0A2, Canada 
Tél : 450-687-0313